jeudi 25 juillet 2019

Mirage, intégrale de la partie 2

J'ai le plaisir de vous présenter les chapitres 11 à 20 de Mirage réunis en un seul fichier. Pour rappel les chapitres 1 à 10 sont ici.
"Je voudrais pouvoir te tuer. Malheureusement, au contraire de toi, je ne suis pas une meurtrière."
Nathanaël de Luz et le sylphe Angeline sont sortis de prison mais pas tirés d'affaire. Fort heureusement, même dans la Tour éternelle, il est illégal d'enfermer quelqu'un six mois en prison sans procès : si notre noble déchu parvient à échapper à ses poursuivants, il a de sérieux fondements pour faire payer leurs actions à ses ennemis.
Pendant ce temps, une citadine répondant au nom d'Ada Rousseau-Stiegsen force son entrée dans la Tour. Elle y cherche des réponses.

Voici le lien de téléchargement en PDF.
Voici le lien de téléchargement au format ePub. (J'espère qu'il fonctionne.)
Pour les amateurs de Wattpad, voici une version web. (La partie 1 est là-bas aussi.)


Ce qui va se dire ensuite est du blabla et de l'explication de texte, que vous êtes libres de lire avant, après, ou pas du tout.

.
.
.

On aime ça les parties 2 qui arrivent deux ans et demi après les parties 1, PAS VRAI ?

Que dire qui ne fasse pas redite avec le commentaire de la partie 1 ?

*

Ada Rousseau-Stiegsen est très différente dans cette version.

Déjà, elle ne s'appelle pas pareil : dans la version 1, elle était censée avoir un love interest avec qui elle avait eu des projets de mariage mais qui s'était finalement marié à quelqu'un d'autre. En repensant sérieusement aux chapitres 11 à 50 après les avoir mis à la poubelle, je me suis dit que c'était pourri et je l'ai laissée épouser Sven Stiegsen. Sachant la quantité de problèmes qu'elle était déjà censée avoir dans la version précédente, un allié en forme de mari n'était pas de trop.

En fait, c'est quelque chose que j'ai essayé de faire avec cette partie 2 et que je tente de continuer dans le début de la partie 3 : donner aux personnages principaux des alliés dans leur malheur, histoire que leur vie entière ne soit pas qu'un torrent de larmes. Et puis, franchement, les personnages secondaires adjuvants c'est bien pratique pour l'intrigue : quand les protagonistes ont besoin d'un indice, les adjuvants peuvent "en avoir entendu parler quelque part", et quand ils sont sur le point de craquer nerveusement, les adjuvants peuvent leur faire une petite tisane et leur tapoter le dos en promettant que tout va bien se passer.

Alors ouiii, on perd en intensité en même temps qu'on perd en suspense sur si les adjuvants vont trahir les protagonistes, mais je m'en fiche je ne suis pas Game of Thrones.

Notons aussi que l'intrigue chez les Lhoste, qui occuppait les parties 2 et 3 de Mirage, n'existe plus ; cette nouvelle partie 2 sert de transition à l'intrigue de Philémon qui va occuper des bouts des parties 3, 4 et 5. L'intrigue de Philémon ne devrait pas trop changer.

D'ailleurs, si jamais vous êtes curieux, on voit Ada dans trois nouvelles publiées dans les Textes : Absolument, L'oreiller et Vicissitudes de la plaque. J'ai déjà du raconter ça mais j'avais commencé à écrire ces nouvelles pour explorer le nouveau monde de la Ville qui ne ressemblait plus exactement à celui de la première version de Mirage. Aujourd'hui je crois que j'ai assez pris mes marques dans cette nouvelle version pour ne plus en avoir besoin. Dommage, ça veut dire que vous n'aurez jamais droit aux aventures de Félix Cousin, pas-détective privé de profession car ce serait anachronique même si on s'en fiche car Mirage n'est pas un roman historique. Heureusement, il revient dans la partie 3.

*
On passe beaucoup plus de temps dans la Tour éternelle que dans la version un, et on en apprend beaucoup plus beaucoup plus vite sur l'intrigue spécifique à Nathanaël : la raison de son emprisonnement, et les bails politiques entre lui et son ennemi politique.

Je ne me suis aperçu que récemment que le noeud de cette intrigue est une controverse pharmaceutique un peu étrange en fantasy : quelqu'un a découvert le pouvoir psychotrope de certaines substances et les utilise pour soigner les maux de l'âme, une autre personne trouve inquiétante la population de gens qui ne sont plus tout à fait eux-mêmes et aussi a perdu son père dans une overdose de médicaments.

Ce thème est pour l'instant abordé à mots couverts et c'est tant mieux, ça me permettra de raconter un peu moins n'importe quoi quand il sera abordé ouvertement vers la partie... six ou sept (j'espère que la maturité m'a appris à mieux parler du sujet).

Encore que ce "quand" soit vraiment très hypothétique : Mirage est un projet qui traîne et des erreurs de jeunesse et en longueur, il faudra peut-être que je l'abandonne pour de bon un jour. Si tel est le cas je vérifierai rapidement qui voulait connaître la fin et je vous ferai un petit récap, je sais comment tout ça finit depuis des années maintenant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire