lundi 14 février 2011

News du 14/02/11

Bonjour, mes amours ! (Vous m’excuserez, on est le 14/02, je me mets à la page). Comme en janvier, j’ai fait ma grognon et je n’ai pas newsé, je me permets de m’adresser à vous ce mois-ci un jour en avance (rapport aux news censées avoir lieu le quinze).

Donc, on dit d’abord merci, parce qu’on est poli, aux deux inconnus-au-bataillon qui ont courageusement levé le poing et commenté pour dire « je suis là, j’existe, je te lis, tu ne postes pas dans le grand vide webistique ». (Vos pseudos ne me reviennent plus*. Heureusement qu’on a un magnifique Garage pour les vieilles News et les commentaires assortis.)

Ensuite, on regarde tout ce qu’on a écrit ce mois-ci.

C’est maigre.

Il y a donc quelques nouvelles et quelques chapitres (de Mirage, notamment). Pas de mails de Nadette (mais oui, je sais que vous l’aimez, cette vieille peau), parce que la saison trois ne veut pas prendre forme dans ma tête.
…Vous allez me dire, « oui, mais nous, on attendait seulement la saison deux ». Je SAIS. Mais à la fin de la deuxième série de quinze, si je n’ai pas la troisième sous le coude, je vais me retrouver grosjean comme devant et ça va m’énerver.

Où chercher les nouvelles sorties ?

Eh bien, dans le magnifique panonceau dévolu à cet effet, en haut à gauche. Avec des beaux liens et pis tout.

Ah, et après longue et mûre réflexion de ma part, j’ai décidé de fêter ce jour d'amour en vous faisant part d’une passion stupide que j’ai pour les dessins du secourisme. J’ai toujours pensé que la Croix-Rouge devrait avoir honte de distribuer des images aussi facilement détournables.
(Après, c’est sûrement plus drôle quand on sait de quelle illustration il s’agit, mais tant pis. C’est de mauvais goût de toute façon, et j’assume.)

Sinon, le blog a fêté sa première année d’existence en décembre dernier, et il n’y a pas de quoi se vanter, vraiment. Un jour, je m’inscrirai sur des annuaires et des trucs dans le genre. Un jour. C'est-à-dire le jour où j’estimerai avoir suffisamment de contenu intéressant au fil des pages pour que le chaland prenne goût et décide de revenir un jour. En gros, connaissant mes standards, jamais.

Ah vi, je devrais en parler, je lance des nouveaux trucs.
Déjà on a un zouli petit projet en histoire longue ; le titre non-définitif est « Conte ». (Warning (c’est plus classieux que « attention », non ?) : Ce n’est absolument pas définitif). Une histoire qu’elle est pleine de stupidités stupides et de corbeaux corboyants dans un monde médiéval-fantastique (trolaklasstavuweshgro, c’est le quatorze-zéro-deux, faut se mettre à la jeupa, yo).

Autre idiotie : un jour, j’ai participé à un Cadavre Exquis sur Internet d’un genre particulier. J’avais droit à la dernière phrase de mon prédécesseur et je devais écrire une petite histoire à partir de cette phrase, donc. Et comme d’hab’ quand je m’autorise un peu de liberté (cf la Genèse non censurée ou la Lettre du Froid), c’est devenu n’importe quoi. Ça s’est appelé Talons aiguilles et digressions. Et les personnages me plaisent tellement que j’ai décidé de continuer un peu à raconter leurs pérégrinations (j’ai même ajouté un prologue pour expliquer comment on en arrive au début du chapitre. À mon avis, vaut mieux lire le chapitre Cadavre Exquis pour se faire une idée, et voir plus tard ce que peut donner la série). Le Cadavre Exquis complet est sur l’Encrier.

Sinon. Sinon. Sinon. Mimiryudo a annoncé partout où il a coutume d’annoncer des choses (sauf peut-être sur Netophonix) que j’avais en main le scénario que nous avons écrit à deux, intitulé Limoges Blues pour le moment en attendant un meilleur titre (c’est moi qui l’ai trouvé. Donc c’est un titre pourri.)

So, « to do » list for another day : primo, rédiger un mode d’emploi du blog (ce que vous pouvez faire ou pas faire avec mes textes, tout ça, comme ça pas d’embrouilles). Deuxio, remplacer les anciens fichiers par des nouveaux avec mon nom dessus (comme ça, j’ai plus besoin de flipper qu’on me pique mes textes**. Il y a mon nom dessus). Tertio, ouvrir un FTP ou un compte Fileden pour avoir des jolis liens tout propres, tant que je les change. Quarto, finir Limoges Blues. Même bâclé. L’important, c’est une fin qui ferme toutes les boucles ouvertes parce que Mimiryudo veut qu’on en finisse là. On pourra toujours repasser dessus. Il faut juste que je le fiiiiiiiiiiiiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiisse…

Alors, mes amours, maintenant que vous avez scrollé tout en bas de la news, je vais vous faire des gros poutous, quatorze-zéro-deux oblige, puis je vais vous laisser parcourir tout le monde merveilleux des Deux Arobases au Clavier. D’ailleurs, un jour, ce blog changera de nom, mais pas d’adresse. Peut-être. Pas sûr.


*Ah oui, après vérification, il s'agissait de Rusil et Jehanum. Drôles de pseudos. Pas une seule arobase :D

**Je fréquente de plus en plus de forums d’écrivateurs dans lesquels il existe toujours un topic « Au secours ! Et si un vilain pirate voulait me voler mon texte ?! Quel recours ?!?!?! ». Certes, il est ridicule de voler un texte pour une histoire pas achevée, et il y a quand même ici peu de trucs achevés ou dignes d’être piqués… Mais bon. En plus, les recours proposés sont des services payants de protection. WTF, quoi.



Ajout du 26/02/11 :
Cette semaine, j'ai entièrement réécrit Disparue sans laisser d'adresse. Et je suis contente de moi. Niaha \o/
Donc pour la prochaine mise à jour, disparition de l'ancienne version, place à la nouvelle :-)
Et puis je louche du côté de TheBookEdition. Oui, je sais, "BOUH, @now@n devient commerciale". De toute façon, on verra quand j'aurai un truc complet à publier.

2 commentaires:

  1. Non c'est faux, je démens comme un dément : je n'en ai pas parlé partout vu que je n'en ai parlé que sur mon site micro-fréquenté et peut-être un tweet (depuis disparu dans toutes les TL) pour dire que je te refilai la patate chaude sans ensuite repréciser que tu l'avais encore !

    Oui je préfère que ça soit fini là, parce que sinon ça va être tout bonnement trop long et refusé par le monteur potentiel :p Mais bon, comme je t'avais dit, la fin de l'histoire Limoges Blues ne ferme pas toutes les portes ultérieures pour autre chose sans lien direct (y'a encore Brest Blues, Carcassonne Blues, et en exportant on fera Bruxelles Blues, Luxemblues Bourg - une parodie, etc.)

    Oui, c'est bien de mettre son nom sur tous les textes qu'on écrit. C'est une pouissante sécourité contre laquelle personne ne pourra jamais rien faire MOUAHAHAHAHA !!!

    J'ai assez peu de temps de lire, mais une news durant un mois, j'essaierai de me faire ça un de ces WE. En tout cas j'ai d'ores et déjà vu le détournement d'image de la Croix Rouge et j'ai bien ri. Je ne verrais plus ce genre d'image de la même façon désormais... Plus jamais.

    Ah et je suis cité deux fois ici, je trouve ça über-klasse, comme ils disent outre-Rhin \o/
    (Du coup pour fêter ça j'ai fait non pas une news sur mon site, mais un commentaire concurrentiel).

    RépondreSupprimer
  2. - Ah, bon, peut-être.
    - Non mais c'est sûr. J'ai un problème pour finir les choses. Là, dans ma chambre, je n'ai plus qu'une pile de CD de jeux tournant sous Win95 à jeter pour finir mon rangement, mais je n'y arrive pas.
    - Rhô, ça va. Au moins, mes deux lecteurs peuvent les faire tourner par mail à leurs contacts Meusseuneu tout en me faisait de la publicidad :D
    - Pourquoi est-ce que les gens rient devant ce montage ? Vous ne voyez pas le mauvais goût ? >.<
    - Pas de souci, ça fait plaisir de te lire. D'ailleurs, comme tu le vois, il m'a fallu une semaine pour tout bien lire et bien rédiger ma réponse. :-)

    RépondreSupprimer