mercredi 18 mai 2011

News du 18/05/11

Juste avant la News, une petite histoire stupide.

  • C'est l'histoire d'une fille qui serait devant son miroir le matin. Elle se dirait : "Dis donc, ça commence à retarder un peu beaucoup, là."
  • C'est l'histoire d'une fille qui aurait un doute. Elle se dirait : "Non. Impossible. Juste IMPOSSIBLE."
  • C'est l'histoire d'une fille qui commencerait à flipper. Elle se dirait : "Ils disaient quoi déjà, dans Docteur House, sur la sexsomnie ?"
  • C'est l'histoire d'une fille qui voudrait dédramatiser. Elle se dirait : "Bah, si j'étais en déni de grossesse, j'aurais inconsciemment musclé ma sangle abdominale pour contenir l'utérus."
  • C'est l'histoire d'une fille qui taperait sur ses abdos. Ils feraient : "BUNK BUNK".
  • C'est l'histoire d'une fille qui pâlirait. Elle se dirait : "Mince, et mes seins me font mal en ce moment !"
  • C'est l'histoire d'une fille qui réfléchirait. Elle se dirait : "Bon. D'accord. Remarque... Ça pourrait juste être une grossesse nerveuse !"
  • C'est l'histoire d'une fille qui se regarderait dans la glace d'un air désabusé. Elle se dirait : "Un déni de grossesse nerveuse ?"
  • C'est l'histoire d'une fille qui aurait un oreiller sur le ventre. Elle lui chanterait une berceuse (à l'oreiller, évidemment).
La morale de cette histoire, c'est qu'une femelle, c'est parfois très très stupide.

A la News, à présent !

Nous sommes le dix-huit mai, il est vingt heures... Purée, ça chauffe : la bibliothèque ferme ses portes à 20h45.
Donc, voilà, nous sommes en mai, je suis très contente de vous revoir, et voilà. Merci à ceux qui me laissent des petits mots pour me faire croire qu'ils lisent ce blog ! Ça fait vraiment chaud au cœur !

...Et une question que je me posais : si je faisais une newsletter contenant la totalité des nouveautés, du point de vue du nombre de commentaires, est-ce que ça ne reviendrait pas plus ou moins à me tirer une balle dans le pied ?

Sinon, en résumé :
- Le Phalanstère de l'Horreur en version mieux (deux, pardon, ma langue a fourché)
- Des chapitres à Mirage (Hum, DE Mirage, c'est plus français)
- Un chapitre du conte à dormir debout
- Une nouvelle paranoïaque.

Et le bonus de ceux qui lisent bien la news...

Un beau conte asiatique !
J'accepte les menaces de représailles, tout ça.

10 commentaires:

  1. M'attardant quelques minutes, je me suis vu attiré par le beau conte asiatique, et j'aime toujours autant avec quelle incroyable habileté tu manies le mot et la richesse de ton vocabulaire.

    En clair, je suis fan. <3

    RépondreSupprimer
  2. Moui... De mon côté j'ai aussi jeté un coup d'oeil à ce conte et si comme Aqua je le trouve bien écrit, j'ai été un petit peu déçu par l'ensemble. Habituellement, lorsque arrive la fin de tes histoires, je n'ai pas véritablement de souci pour savoir où est-ce que tu as voulu nous mener. Mais cette fois-ci, je suis passé complètement à côté et je n'ai pas la moindre idée de ce que tu as bien voulu raconter... Mystère et boule de gomme. C'est dommage, j'ai toujours apprécié tes chutes. La prochaine fois peut être?

    RépondreSupprimer
  3. Il est vrai que la chute tombe quelque peu à plat. Mais l'ensemble du texte est suffisamment maîtrisé (selon moi) que c'est pardonné.
    Ca tombe très bien dans le ton du conte asiatique je trouve, ce qui n'est pas forcément évident.
    Les jeux de mots sont délectables (enfin maintenant que j'y pense, y'en a peut-être qu'un de jeu de mots...).
    Ah, et hara-kiri, c'est vulgaire, dans le Japon culturé on dit seppuku :p

    Et une notification ça me dirait bien moi, vu que je suis flemmard et que je ne penserai pas forcément à passer tout les 15 (+ 3 ou 4 jours) du mois =)

    RépondreSupprimer
  4. Alors.

    Si je n'ai pas fait de page exprès pour ce joli conte asiatique, c'est qu'il est effectivement bâclé au possible (quant à ma qualité d'écriture et mon usage du vocabulaire, ben... Ça s'appelle "usage frénétique mais raisonné du dictionnaire de synonymes de Word"), notamment la fin. Alors qu'en plus, en rattrapant le début, j'aurais pu faire un joli calembour sur le rusé manucure qui aurait mieux tiré les mah-rongs (je ne sais même plus comment j'ai appelé les poissons, c'est vous dire) du Feu en se lançant dans la pêche. Du coup, je ne voulais aller nulle part, pari tenu :D

    Si je retravaille ce truc un jour, promis, juré, j'y mets une fin convenable et j'ouvre un nouveau recueil de nouvelles \o/ (Ben oui, ça ne rentre pas vraiment dans le réalisme ni dans le fantastique/SF).

    Et pour la Newsletter, je vais déjà voir si c'est faisable :)

    Merci à vous trois d'être passés !

    RépondreSupprimer
  5. Ah, et pour dire, très amusant cet épisode de la grossesse nerveuse.

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas amusant. C'est du vécu stupide.
    Ce blog, c'est surtout pour parler textes, mais je n'oublie pas l'origine du genre : le nombrilisme :D
    (Nota : je ne suis pas enceinte.)

    RépondreSupprimer
  7. Ceci est un petit mot pour te faire croire que je lis ce que tu écris \o/
    Oui bon, ok, sinon le petit conte j'ai beaucoup aimé, au moment où on sent tomber l'happy ending qui s'impose à la fin de tout conte qui se respecte... ben non. Et donc c'est n'importe quoi, et donc j'ai souri. (ton vécu stupide m'a doucement fait sourire aussi, mais c'est juste parce qu'il est stupide, vois-tu)

    RépondreSupprimer
  8. Merci de me faire des croyances, bâtard de ta Chevalerie \o/
    (Oui, je réponds super tard. Oui, j'ai une alerte e-mail pour chaque nouveau commentaire. Oui, j'avais oublié le tien. Oui, je m'excuse à genoux. Oui, oui, et encore oui. Ça ira ?)

    RépondreSupprimer
  9. Vu la réaction de la dernière fois, j'hésite quelque peu à oser demander des nouvelles.
    Mais surtout des nouvelles hein, même si je n'ai rien contre d'avoir de tes nouvelles j'aime avant tout en lire et de préférence nouvelle
    j’éviterais d'en faire tout un roman, les visiteurs sont supposé en lire, pas en écrire

    voila, en espérant que ça passe mieux avec des jeux mots foireux : on veut des news !

    RépondreSupprimer
  10. Tu nous la ponds ta news oui, bordel !
    A défaut de grossesse nerveuse cette fois =)

    RépondreSupprimer