samedi 5 janvier 2013

Occurence des névrothèmes : Contexte

La romance ne m'effraie pas !

Parfois, on se balade sur Wikipédia. Simple touriste, car on ne fait pas partie de ce staff volontaire qui traque et exécute les articles non-conformes. On lit, on s'informe. Et on tombe sur des infos rigolotes.

Parfois, on parle littérature avec des amis. Sans trop intellectualiser, car on se contente de partager des coups de coeur. Et soudain, on lance dans la conversation ce trivia rigolo qu'on a lu lorsqu'on se baladait sur Wikipédia.

Ceci est leur histoire.

Blague à part, le mono est effectivement basé sur une conversation que j'ai eue avec un camarade. Et oui, à l'époque, j'étais assez innocente pour penser que le racisme était du trivia rigolo.

La deuxième partie du mono est inventée pour contraster et ouvrir le débat lancé par la première.

Beaucoup de nos lectures datent un peu. Demandez à un amateur de littérature générale, il vous citera Hugo ou Rousseau ; demandez à un amateur de littérature fantasy, il vous citera Howard ; demandez à un amateur de science-fiction, il vous citera Asimov. Que leurs oeuvres embrassent la culture dans laquelle ces auteurs baignaient ou qu'elles se montrent critiques vis-à-vis d'elle, elles la reflètent nécessairement, et ses travers (ce que NOUS, aujourd'hui, considérons comme travers) avec.

Enfin Lovecraft était quand même un gros con.

Mais vous avez le droit de l'aimer. Put the "Love" back in "Lovecraft" !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire