mardi 1 janvier 2013

Pourquoi l'épisode 2 du Rail ne sort pas

Le jour de délire où nous avons bricolé le premier épisode du Rail, LSN, Podeste et moi, nous avions des scènes en trop ; la suite était déjà écrite, mais l'épisode commençait à être long : LSN pensait qu'il valait mieux arrêter après le dialogue de Bidule et Sébastien. Poursuivre sur l'épisode 2 en continuant le bout de texte en trop parut tout naturel.

Seulement, une fois l'épisode 2 monté et mixé par LSN dans son coin (parce que le montage/mixage collectif est très très chronodestructeur), v'là t'y pas que je reçois un appel du gars, qui me dit en substance :
« Je viens de finir l'épisode 2, et plus je le réécoute, moins la scène du bar est supportable. Les gags sont nazes, Podeste et toi jouez comme des patates. Ça s'arrange un peu à la fin quand mon personnage arrive, et les scènes de l'agent Black&Decker sont cools aussi, mais le début craint, vraiment, beaucoup. Ce serait grave si on le refaisait ? »

Je lui ai répondu :
« Coco, on frôle déjà la frontière du tacle sous la ceinture bas et méprisable alors que somme toute j'ai bien aimé la Ligne ; si en plus nous ne sommes pas drôles, c'est mal barré ! Refaisons ça dès que possible. »

On a refait ça dès que possible. La scène du bar réécrite et rejouée sur un soir. Et quelques temps plus tard, LSN encore :
« Rhô, ça me gonfle de mixer cette scène, j'ai passé trop de temps sur cet épisode, j'ai pas l'habitude, ça me scie les nerfs. Balançons la version 1 et annonçons une v2 pour quand je serai plus motivé ? »

Et là, j'ai dit « Niet Cocovitch ! Avec tout ce qui se passe en ce moment ? Sur Netophonix, ils ont mis en place une équipe d'intervention spéciale qui pète à coups de barre à mine les genoux de tous les types qui sortent leurs épisodes en annonçant une v2, anciens du forum ou pas ! Une histoire d'être fier de ses travaux et de ne pas se foutre de la gueule du monde, je n'ai pas tout compris. Toujours est-il qu'il vaudrait mieux sortir une version plus ou moins définitive. »

« Mais je suis fier de cette création ! A part la première scène, nous nous sommes bien marrés, le scénar avance, et, et c'est cool, quoi ! »

« Si une scène du milieu était toute pourrie, j'aurais dit OK pourquoi pas. Mais c'est la première scène. Certaines personnes n'écouteront même pas jusqu'au bout. »

LSN n'a toujours pas trouvé la motivation de remixer la scène du bar. Mais je ne le blâme pas, car si je voulais que les choses soient faites je les ferais moi-même. (M'enfin vu comment je galère sur des monos de trois minutes ça m'effraye un peu.)

Ça a l'aspect de l'abandon, l'odeur de l'abandon, le goût de l'abandon... C'est une pause !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire