vendredi 16 août 2013

News du lendemain de l'Assomption (16/08/13)

Je n'ai pas d'idée de titre
Mais il faut que je news très très vite 
parce que Mimiryudo m'a plus ou moins 
mise au défi de le faire


Bonjour,

Aujourd'hui ce sera sans mes états d'âme. (Ils vont mieux.)

Astrodynamique - bilan 18 - version zéro
Pour retrouver le 16 et le 17 qui ne sont pas au sommaire
Pour retrouver les quinze premiers chapitres

Voilà, en textes, c'est tout.
Je suis leeeeeeeeeente \o/

Non mais plus sérieusement, j'ai beaucoup travaillé sur Ziszás Quandary, mais j'attends d'avoir bouclé l'Acte II avant de le publier ici. Et l'Acte II c'est pas l'Acte I avec ses deux petits chapitres, hein ! C'est cinq chapitres. Je n'en ai bouclé que trois ; les deux autres sont en chantier. (En chantier en même temps. Je profite de la non-linéarité du bazar pour renouer avec mes traditions d'écriture déviantes du temps de Nos Amies les Bêtes - dont j'ai réécrit l'épisode 3, d'ailleurs ; Blast l'a entre les mains.)

Pour vous offrir plus, il faudrait que j'enregistre sérieusement ces projets de monos, ou que je me remette à l'écriture de nouvelles.

Sans transition, je me suis aussi remise à Disparue, mais je me vante moins parce que j'ai écrit un tout petit paragraphe. Je peux toujours vous montrer les premières phrases du chapitre 5, que je dédie à Mimiryudo. Elles n'auraient pas existé sans lui, car je suis trop bête pour y avoir pensé seule.

« Bonjour, ma femme a disparu sans laisser d’adresse et c’est assez étrange parce qu’elle est paralysée des deux mains. »
« Bonjour, alors voilà, j’entretiens une paralysée des deux mains parce que j’aime me sentir utile et elle s’est enfuie. »
« Bonjour, je cherche une femme paralysée des deux mains, ça fait toujours joli dans une cuisine. »
« Bonjour, t’as de beaux yeux tu sais. Et de belles mains. Paralysées ? Pas grave. »
Non, on ne peut pas dire que ça avance beaucoup.

Sinon, j'ai retrouvé dans un petit carnet une nouvelle inédite et pas trop nase, la rédac' de français à l'origine de Brève orageuse (je numériserai ça un autre jour), et un autre truc.

Pour le contexte : je papote de Nos Amies les Bêtes avec Blast, qui me dit que ce serait cool, un jour, de lui faire un petit site dédié en forme de boutique plutôt que son site actuel.
Je lui envoie un dessin préliminaire.
Il répond : "Eurk ! Euh, non, non mais non, non. Promets-moi de ne jamais créer de site web de ta vie, d'accord ?"
Je suis retombée sur le dessin préliminaire, et comme il était très géométrique je l'ai refait vite-fait sous GIMP et Picture It*.


Blast est très sage, tout le monde le sait. Et il le prouve une nouvelle fois : c'est effectivement à vomir.

Voilà voilà. A septembre.


@.


* Logiciel propriétaire de retouche photo que j'utilise pour faire des schémas niais. Je vous en montrerai un jour.

1 commentaire:

  1. Mimiryudo, un homme bien que voilà.

    Astrodynamique, c'est ma lecture de l'été. A peine le temps de terminer les bilans disponibles que la suite arrive. On ne peut rêver d'un timing plus parfait.

    Nos Amies les Bêtes, c'est une des suites de série audio que j'attends le plus. C'est chouette de constater que, dans l'ombre, c'est en discussion.

    Ziszás Quandary m'intrigue. Il va falloir que je jette un œil au premier acte avant la sortie du second.

    De bonnes nouvelles que tout cela.

    P.S. : Passe le bonjour à tes états d'âme de ma part.

    RépondreSupprimer