dimanche 16 mars 2014

News du 16/03/14

Mais, j’ai encore abandonné ce blog ?
J’espère que quelqu’un a nourri monsieur Lapin.
Ouh ouh ! Monsieur Lapin ! Où êtes-vous ?


Bonjour !

J’ai été très occupée ces temps derniers et je le suis encore. Alors, quelles informations intéressantes sur ce que j’ai fait depuis janvier pourrais-je vous transmettre ?
=► Je travaille
=► Je travaille
=► Je n’enregistre absolument pas ce que je devrais
=► Je travaille
=► Je donne à peine des nouvelles
=► Je travaille.

Et l’avenir alors ? Ça dit quoi l’avenir ?
=► Je suis en stage à Paris du 27 mars au 26 septembre
=► Je mets en place de gros chantiers de réécriture, d’où le vide intersidéral de la partie textes
=► Je tente de squatter des micros parisiens faute de mieux pour rattraper mes rôles en retard
=► Je tâche de voir tous ces gens que je ne vois pas assez parce que Bordeaux est loin
=► Et je travaille.

Questions subsidiaires :

¤ Et les sagas MP3, tu les réalises quand tes sagas MP3 ?
=► Peut-être pas dans les six prochains mois, je verrai si je suis au chômage en octobre

¤ Et les projets de romans, tu les écris quand tes projets de roman ?
=► Peut-être pas dans les six prochains mois, je verrai si je suis au chômage en octobre

¤ Et la procrastination, pourquoi tu pratiques la procrastination ?
=► Parce que je n’ai encore aucune idée de la charge de travail que représentera mon stage

¤ Et la planification, tu l’as établie la planification de tout ça ?
=► En fait, j’ai écrit un calendrier très souple uniquement sur l’écriture. Le voici :
Si je poursuis dans l'écriture :
2014 : développer des méthodologies de travail.
2015 : envoyer des nouvelles à des appels à texte, pour garder la main et rester jugée.
2016 : mettre à plat les plans des projets existants.
2017 : auto-publier un feuilleton complet sur des supports forum/sites.
2018 : envoyer un manuscrit de novella en édition numérique. Celui de Frêles, d'Alice Langevin ou de Disparue, ou un autre.
2019 : envoyer un second manuscrit de novella en édition numérique.
2021 : envoyer un manuscrit de roman en édition papier. Celui de Mirage, d'Astrodynamique ou de Ziszás Quandary, ou un autre.
2022 : envoyer un second manuscrit de roman en édition papier.
2023 : envoyer un troisième manuscrit de roman en édition papier.
2024 : Si les étapes précédentes n'ont rien donné, lever le pied sur l'écriture. Faire quelque chose de moins bizarre, comme de la peinture à doigts ou de la sculpture sur marbre.
C’est assez large. Tellement large qu’on n’est même pas sûrs que l’édition papier existera encore en 2021 O__O (Ha ha, vous y croyez ?)

¤ Et les articles de blog, tu les écris quand les articles de blog ?
=► Ben, sûrement dans les six prochains mois, parce que ça ne représente pas une charge de boulot énorme (un article par semaine ça doit être jouable, selon la taille de l'article, l'inspiration, et les heures sup' que je devrai faire au bureau). Il faut juste que je choisisse des sujets, que je fasse les recherches nécessaires et que je me lance. J’envisage même presque, si j’apporte mon micro chez ma tante qui m’héberge pendant mon stage, de bricoler de mini-podcasts. Audio, les podcasts. J’ai encore ma dignité.

¤ Et les dessins, il paraît que tu dessines des visuels en rapport avec tes écrits ?
=► Faut que je trouve la motivation de les scanner. Mais ce sera juste pour déconner hein, je dessine très mal.

¤ Et la dépression, ça va ta dépression ?
=► C’était pas une dépression ! C’était une déprime passagère. Depuis 2011.
Et il m’est arrivé un truc violent qui m’a mis un coup de pied au derrière. J’ai l’impression d’avoir recyclé du cerveau occupé à se lamenter dans une activité un peu plus utile.
Moi qui me posais des questions sur ma légitimité à exister, à agir, à éprouver, à juger, je me suis trouvée dans une situation où j’avais le droit d’être en colère, de ne pas être d’accord, de refuser, incontestablement. De là découle que j’ai une petite place dans l’univers, pas bien importante, mais tangible et réelle. Si vous ne voyez pas la logique, c’est simplement que vous ne vivez pas dans mon cerveau.
Note au responsable du truc violent, si tu me lis : je te sais incorrigible optimiste, mais ce n’est pas une raison de te sentir fier. Non mais oh.


Voilà ! Les copains, si vous êtes parisien ou peu loin de Paris, n’hésitez pas à me faire signe (si je ne vais pas vers vous spontanément), j’ai six mois de week-end à occuper.

Sur ce, bonne fin de journée, éventuellement à bientôt, je tente de ne pas oublier notre rendez-vous le mois prochain. J’ai quelques petites choses en cours, avec un peu de bol je pourrai vous montrer des nouvelles du cru 2014.

Salut !

@now@n

PS : 
¤ Et MagP3, tu penses à MagP3 ?
=► Bonjour Mimiryudo. Je crois que je vais prendre la découverte sur [j'avais complètement oublié que le thème des MagP3 n'est pas public avant leur sortie], mais j'ai envie d'avoir fini d'écrire mon article avant de m'engager sur sa rédaction, vu le genre de blagues dont je suis capable.

3 commentaires:

  1. Bon courage pour tes projets, on reviendra sur cette page de blog en 2024 pour vérifier si tu as tenu ton agenda.

    "Et il m’est arrivé un truc violent qui m’a mis un coup de pied au derrière. J’ai l’impression d’avoir recyclé du cerveau occupé à se lamenter dans une activité un peu plus utile.
    Moi qui me posais des questions sur ma légitimité à exister, à agir, à éprouver, à juger, je me suis trouvée dans une situation où j’avais le droit d’être en colère, de ne pas être d’accord, de refuser, incontestablement. De là découle que j’ai une petite place dans l’univers, pas bien importante, mais tangible et réelle. Si vous ne voyez pas la logique, c’est simplement que vous ne vivez pas dans mon cerveau.
    Note au responsable du truc violent, si tu me lis : je te sais incorrigible optimiste, mais ce n’est pas une raison de te sentir fier. Non mais oh."

    WHAOW ! L'effet de mes mails de relance pour le MagP3 o_O"

    :D

    Je t'ai noté sur l'article. Ah et... je crois que tu viens de dévoiler le thème de notre prochain MagP3, je trouve ça terriblement cocasse (mais n'édite rien, ça m'amuse réellement beaucoup) :D

    (Très belle note sinon, merci).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha ha on pourra vérifier au fur et à mesure :D

      Non, ce n'est pas l'effet de tes mails de relance pour le MagP3. C'est plus l'effet d'une agression... physique. Vraiment. IRL. Je ne plaisante pas tout le temps.

      J'édite parce que c'est moi la patronne ici. Et qu'on déconne pas sur mon blāūg. NAMEHO.

      Supprimer
  2. Ah donc le coup de pied au derrière, c'était un vrai coup de pied au derrière ? Si tu utilises des images pour décrire des trucs réels, on va finir par s'y paumer... ^^'

    RépondreSupprimer