mercredi 18 octobre 2017

News du 18/10/2017

Retard, retard, mon univers n'est que retard.


Disparue sans laisser d'adresse

Je suis en retard.

J'ai dû vous en parler, une partie du travail consistait à réécrire un nouveau début.

Si nous définissons "début" par "les quatre premières pages", cet objectif est atteint.

Reste à poursuivre sur cette lancée, ce que j'espère avoir le temps de faire d'ici la fin du mois. Je n'aurai clairement pas fini, mais ce n'est pas un drame.


Planning général

Je pense du coup consacrer le mois de novembre à L'Ecriture des Rêves (histoire d'en avoir une version améliorée d'ici le 30 novembre, puisque l'objectif est toujours de me le faire refuser par de vraies maisons d'éditions afin de passer à autre chose dans ma vie).

Au mois de décembre, rebelote sur Disparue sans laisser d'adresse, en espérant accomplir mon objectif d'en finir ce jet pour la fin de l'année.

Ça ne fait pas des projets du mois très excitants mais j'y crois encore.

De toute manière, j'ai d'autres choses à faire à côté.


Tout le monde aime le prof

Retard, retard, vous avez compris la ritournelle.

Le scénario est fini, quelques petites choses vont peut-être bouger suite à des retours qu'on m'a faits, mais je vais les concentrer sur les scènes communes à Isthun et moi, afin de pouvoir envoyer leurs textes aux autres acteur·rices. Ce sera bien. J'espère. J'y crois presque.

Pour ne rien vous cacher, l'épisode 3, ça va être l'épisode où ça passe ou ça casse et je suis un peu nerveuse. Encore faut-il certes que je le sorte. J'ai les voix de tout le monde mais je n'en suis qu'au dérushage desdites voix car je suis une limace.

Toutefois, rien d'irrattrapable avant le 4 novembre, en espérant que le 4 novembre j'aie les moyens de mettre les choses en lignes, vu que je ne serai pas chez moi.



Japon

Je vais au Japon les deux premières semaines de novembre. Vous savez pour quel projet. Clin d’œil clin d’œil. Je vous ferai des signes depuis les réseaux sociaux, si je trouve de l'Internet quelque part.



Et le blāūg, il revient quand le blāūg, tu écrivais des articles presque bien dessus

Je ne sais pas. Je note des idées d'article à écrire sur le côté, dont un sur le même modèle que celui sur le basilic et l'ecstasy mais du coup sur un autre sujet. Je ne sais pas quand j'aurai le temps.

Probablement en 2019. Je n'ai pas vraiment de visibilité sur le temps de loisir - car écrire ici ou écrire tout court d'ailleurs compte comme du temps de loisir - que j'aurai en 2018.

Mais un jour je m'y remettrai : c'est beaucoup trop rigolo pour ne pas m'y remettre.

Sur ce, je vous abandonne jusqu'à nouvel ordre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire