dimanche 26 janvier 2020

Soirée Moules au Parti, poème stupide

J'ai l'honneur de vous présenter un poème stupide qui commence par la phrase suivante :
Il a repris deux fois des moules : c'est un traître au Parti.
Et c'est en MP3 !

Télécharger (pourquoi ?)

Je n'ai aucune excuse et je n'ai pas d'explication non plus.


Non mais si meuf explique, nous laisse pas comme ça

Je laissais mon esprit vagabonder, comme je fais parfois d'ennui, quand il a pondu la suite de mots suivante :  

"Il a repris deux fois des moules : c'est un traître au Parti."

Je me suis dit que c'était intrigant et que je voulais en apprendre plus. Et c'est ainsi que de fil en aiguille est apparue cette petite histoire de mec qui commet une erreur d'étiquette flagrante mais qui arrive à retourner le truc pour passer pour un héros et éliminer quiconque n'est pas d'accord.

Je n'y connais rien en politique : je suis presque sûre que ce genre de choses ne peut pas arriver. Pas vrai ?

Niveau longueur, c'est léger, mais je n'avais pas la matière pour en faire des tartines sur le sujet et puis... En ce moment j'ai du mal à trouver des opportunités de créer donc je bosse sur des petites choses dans les miettes de temps que je ramasse pour ça.

Crédit où il est dû : les pads que vous entendez dans le fond sont de Kevin MacLeod, tirés de sa track Political Ad.

3 commentaires: